Etat des lieux des commerces des villes

Les 5 raisons de la désertification des centres villes et de nos commerces de proximité

Animations, festivités, travaux, création de postes d’animateurs ou manager de centres-villes, actions sur le stationnement, réseaux sociaux, communication...
On ne peut pas dire que rien ne se passe dans nos communes (du moins pour une majorité d’entre elles) afin de redynamiser les centres villes ou centres-bourgs contre la désertification de nos commerces de proximité.

Mais malgré tous ces efforts, faire revenir les consommateurs en centre-ville demeure une tâche difficile alors que l’offre de produit et de service est souvent présente et correspond à un besoin de plus en plus important des consommateurs : trouver des produits ou services de qualité à proximité de chez soi tout en bénéficiant d’un conseil personnalisé. 
Ces atouts viennent bien entendu en opposition avec la vente en ligne, où tout est fait pour assister et satisfaire le consommateur, par une rapidité de livraison et par une guerre des prix facilitée par la communication et l’audience importante générée par ces mastodontes du e-commerce.

Aujourd’hui vendre en ligne est plutôt assimilé à ces énormes plateformes et dans l’esprit des consommateurs, le petit commerçant de proximité est perçu comme très éloigné de ces supports modernes autour du digital.
La priorité du consommateur est de trouver ce qu’il cherche ! La 1ère difficulté du commerce de proximité est donc ce manque de visibilité sur les supports qu’utilisent aujourd’hui les consommateurs : les e-boutiques.

  1. Le manque de visibilité des produits des commerces

On parle souvent de manque de visibilité des commerces mais on évoque rarement le manque de visibilité de leurs produits !

Aujourd’hui un consommateur cherche avant tout un produit. Mais connaît-il exactement la référence de ce produit ? Recherche-t-il un tee shirt sympa ou un tee shirt rouge de telle ou telle marque ? 

La nuance est importante car un commerce de proximité aura peut-être du mal à se battre avec une plateforme de e-commerce qui distribue du volume sur ce même produit et qui a forcément d’autres conditions d’achat et du coup des prix de vente très bas.
Le commerçant doit donc se positionner sur le consommateur indécis, celui chez qui il va falloir provoquer l’impulsion d’achat par un prix attractif mais aussi par une offre originale et de qualité.

Créer une boutique en ligne pour vendre en ligne ses produits permet de toucher plus de consommateurs qui font du « lèche » vitrine en ligne !
Une fois que le commerçant redevient visible, il faut pouvoir accueillir le consommateur.

  1. Les difficultés pour se garer et circuler en ville 

De plus en plus de véhicules dans nos centres villes, une offre de parking souvent compliquée et limitée, des axes de plus en plus converties en rues piétonnes, la collectivité doit s’organiser pour offrir un confort aux usagers et leur permettre de réinvestir nos centres villes.
Un consommateur sera happé par la visibilité digitale (boutiques en lignes, réseaux sociaux...) et viendra en centre-ville s’il peut se garer et circuler. 
Alors bien sûr chaque commune est différente mais les solutions sont nombreuses et évoluent en permanence : minutes de stationnement offertes, transport collectifs, location vélos, création de parking à étages…
Là encore toutes les solutions sont bonnes à prendre comme la création de points de retraits en périphérie du centre-ville là où se garer est facile. Ainsi le duo vendre en ligne + récupérer sa commande dans un point relias devient un vrai atout pour le commerce de proximité.

  1. Des horaires d’ouverture restreintes

Un commerçant ne peut ouvrir 7J/7 et 24H/24 ! Pourtant de nombreux consommateurs avec des vies actives souvent intenses y trouveraient un vrai confort, c’est d’ailleurs une des raisons de l’essor des commandes en ligne, ils peuvent flâner sur une boutique en ligne même tard le soir.
Il faut donc distinguer le temps d’ouverture pour permettre au consommateur de découvrir et d’acheter ses produits et les horaires pour la récupération des commandes.
Vendre en ligne permet de régler le premier point sans investissements conséquents alors pourquoi s’en priver ?

    4. La vente en ligne n’est pas adaptée aux petits commerces ?

Comment un petit commerçant isolé pourra rivaliser avec une importante plateforme e-commerce ?
La réponse est claire, elle ne pourra pas ! Mais là encore, son objectif est sûrement de cibler la tranche de consommateur sensible au commerce de local et qui a la capacité de se déplacer. Ainsi, augmenter sa fréquentation et son chiffre d’affaires de 20 à 30% devient ainsi un objectif réalisable et sans trop d’efforts à condition de considérer la vente en ligne comme un nouvel axe de développement au service de sa boutique physique.

    5. Des commerces non fédérés 

Contrairement aux market-place où il y a justement cette impression de commerces fédérés au sein de la plateforme, les commerces de centres ville ne donnent que très peu souvent cette impression. 
Depuis quelques temps, des animateurs de centres villes ou managers de centres villes sont venus dans nos collectivités pour justement apporter de la visibilité aux commerces/entreprises en les fédérant soit sur des plateformes soit sur des supports de communication. 
La redynamisation des centres villes passe à la fois par ces mutualisations autour de la communication mais aussi par la vente en ligne pour ainsi redonner au consommateur la possibilité de revenir dans les centres villes comme si c’était un supermarché, une façon de consommer ces 20 dernières années qui a largement fait ses preuves où le consommateur va, au sein d’un même lieu chercher tous les produits dont il a besoin.

La désertification des centres villes est un fait, la volonté des collectivités, des commerçants et des consommateurs d’y remédier l’est aussi, alors même si vendre en ligne est la solution à généraliser et à rendre accessible à tous les petits commerces de proximité, elle sera profitable que si elle est conjuguée à une vraie politique de la collectivité (animateurs ou managers centres villes, animations, festivités, politique de stationnement etc.…)

Boutigo, c'est une solution de boutique en ligne, simple et intuitive, pour commerces et entreprises. 
Une question ? Notre équipe est disponible pour répondre à toutes vos questions ! Contactez-nous :)

 

 

Dans la même catégorie :

Boutigo Traiteurs : Lancement officiel sur Agroparc !

Boutigo Traiteurs : Lancement officiel sur Agroparc !

Boutigo Traiteurs, une solution dédiée aux Entreprises & Particuliers, souhaitant bénéficier d'une offre Traiteurs pour leurs salariés ou clients lors d'événements, salons, réunions, formations & séminaires ou pauses déjeuners et pour les particuliers pour des repas en famille, ou entre amis !
3 déc. 2019
Le Journal La Provence à la rencontre de Boutigo

Le Journal La Provence à la rencontre de Boutigo

On parle de Boutigo dans La Provence du 8 octobre 2019 !
8 oct. 2019
Créer une boutique en ligne

Créer une boutique en ligne

La décision de créer sa boutique en ligne est toujours accompagnée de questions, nous apportons un ensemble de réponses qui peuvent vous aider à vous lancer, avoir confiance en vous et vendre sur internet !
2 oct. 2019